i don't believe everything i hear, so many fools who live in fear
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'm having a party in my mind ▲ (prio jools)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: i'm having a party in my mind ▲ (prio jools)   Ven 21 Déc - 18:09

i'm having a party in my mind

La journée débutait très mal. Réveillée aux aurores par un cauchemar, Eloyce ne trouvait plus le sommeil. A quatre heures du matin. Plutôt agacée, elle restait dans ses draps imprégnés de sueur, le coeur encore battant la chamade. Ce rêve revenait, chaque nuit. Toujours le même, toujours aussi effrayant. Son esprit ne s'y faisait toujours pas. Cela devait faire une bonne semaine qu'elle voyait des horreurs lui passer sous les yeux. Cela faisait une semaine qu'elle se réveillait au milieux de la nuit, et qu'elle tentait de se rendormir, en vain. De grosses cernes s'étaient formées sous ses grands yeux bleus, et elle avait perdu son énergie habituelle. Eloyce rabattit ses genoux sous son menton, et tira un peu les rideaux. Dehors, il faisait encore nuit noire. Elle avait le lit à baldaquin près de la fenêtre. Elle avait usé de sourires puis finalement de cris de petites filles de quatre ans pour l'obtenir. Elle soupira, puis se leva. C'était un samedi, et elle gâchait sa grasse matinée. Dégoûtée, elle mit un vieux pantalon, un gros sweat-shirt, et s'attacha rapidement les cheveux de deux couettes. Elle passa rapidement à la salle de bain pour s'observer. Elle se regarda, yeux dans les yeux. Cette vue la rendit presque énervée. Elle descendit jusqu'à la salle commune, où elle put respirer. Le feu crépitait faiblement dans la cheminée. L'endroit était désert. Normal, à quatre heures et quelques du matin. Pourtant, elle avait faim. Une visite aux cuisines ne lui ferait pas de mal, elle avait besoin de marcher.

C'est donc tout naturellement qu'elle descendit jusqu'à l'endroit, où elle put rencontrer des elfes de maison, entrain de travailler joyeusement. Elle chipa une brioche, et traîna longuement dans les couloirs, se sentant plus seule que jamais. Les minutes passaient, et il devait être près de sept heures lorsqu'elle décida finalement de se tourner vers la volière. Elle avait envie de voir sa chouette. Peut être lui apporterait-elle quelque chose, une lettre. Elle ne voulait pas attendre le déjeuner, où elle serait sûrement déçue de ne rien avoir. Elle lui apporterait un bout de brioche. Elle se dirigea donc vers la volière, en prenant son temps. C'était une de ces matinées de septembre, désagréable, morose, où il ne faisait ni froid ni chaud. Il faisait par contre bien trop humide. Ce temps la mettait encore plus de mauvaise humeur. Oui c'était le week end, oui elle n'aurait plus cours pendant deux jours. Mais l'école revenait à peine de commencer que déjà elle en avait marre. Elle avait trois kilomètres de parchemins à rendre pour lundi, et les professeurs la soûlaient au plus haut point.

Il faisait froid dans la volière. Elle remarqua de suite sa chouette qui venait d'atterrir sur son épaule. Eloyce lui donna le bout de brioche qui lui restait, puis elle s'assit sur un rebord un peu bancale, tout en caressant le plumage brun de l'oiseau. Elle regardait dans le vide, tout en parlant à son animal, comme si elle la comprenait. Celle-ci avait apprecié la brioche, mais semblait préférer les souris et autres trucs dégoûtants. Elle cessa soudainement son monologue en entendant des pas. Elle qui voulait être tranquille... tant pis. Elle n'était pas d'humeur à porter un masque joyeux. Elle ferait donc la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Jools I. Allen
Serpentard,
Modo à l'état pur.

avatar

Didn't you know there was a choice ?
MESSAGES : 159
INSCRIPTION : 20/11/2012

ÂGE RPG : Seize ans.
ANNÉE : Sixième.

STAR : Marloes Horst
PUF : Nim's
COPYRIGHT : Nim's


MessageSujet: Re: i'm having a party in my mind ▲ (prio jools)   Jeu 27 Déc - 22:20

Où était passée... sa nuit ? Non concrètement, elle était sortie, ok, un petit peu... bon d'accord pendant environs...Euh merde il était quelle heure ? Six heures trente. Déjà ? Bon eh bien autant faire nuit blanche, elle n'allait pas aller se coucher. Finalement elle était peut-être sortie un peu plus qu'un peu. Mais juste un peu. Ok, peut-être beaucoup mais c'est fou, le temps passait vite, et dire qu'on était déjà samedi matin. Elle songea vaguement à faire son travail directement. Ah bah oui, bien sur, sans avoir dormi, ça aurait put être joyeux mais non, pas très raisonnable et même si elle n'était pas une grosse bosseuse, elle avait des limites. De plus, elle avait choisit ses matières en fonction de ce qu'elle comptait faire plus tard et si elle se faisait définitivement viré de l'un de ces cours, elle pouvait dire bye à son avenir. Or, elle ne voulait pas finir marchande de babouches ambulante, elle avait plus d'ambitions que ça, et encore heureux. Jools s'étira et décida de rejoindre sa chambre pour se laver et s'habiller, ça ne pouvait que l'éveiller vu qu'elle était dans un état de zombitude avancé. Elle s'infiltra dans le dortoir des Serpentards, réveilla sans doute une ou deux personne avant d'arriver dans sa chambre. Se dirigeant vers le bordel dans lequel se trouvait ses affaires, elle prit finalement un slim rouge bordeaux, un pull noir et en chaussure, de bêtes talons noirs également. Elle se glissa ensuite sous la douche où elle resta un moment avant d'en ressortir qui en soit, était le moment qu'elle détestait le plus puisqu'elle avait toujours froid quand elle sortait de sa douche. Enfin comme tout le monde quoi. Elle s'habilla en vitesse, se mit un trait de crayon et du mascara et... Il n'était que sept heures. En fait non, le temps ne passait pas si vite que ça. En poussant un soupire, la jeune femme sortit de sa chambre, se foutant éperdument de faire du bruit. Elle entendit quelques insultes venir de quelques voix ensommeillées. Mais elle ne s'y attarda pas, cela ne lui faisait strictement rien. Et puis l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ahah !

Jools se dirigea vers la volière pour rendre visite à sa chouette, Cola-Maya, à qui elle ne rendait pas souvent visite. Elle recevait récemment des lettres venues de l'hôpital où était internée sa mère. Elle les lisait avec un masque d'impassibilité, alors que les autres s'extasiaient sur leur propre courrier, et elle ne laissait rien paraître de son malaise intérieur lorsqu'elle avait des nouvelles de sa génitrice. C'était toujours dur de recevoir la même chose. «  Bonjour, nous avons le regret de vous annoncer qu'aucune amélioration ne se fait voir. Nous continuons chaque jour à solliciter votre mère mais elle ne semble plus avoir conscience de qui vous êtes et même de qui elle est. Ses moments de lucidité sont désormais, nous pouvons le dire, inexistants ou d'une rareté telle que nous n'y croyons plus. Nous vous prions de croire que nous faisons notre possible. Blablablabla » Bref, elle connaissait tout ce baratin par cœur. Bien sûr que sa mère, Juliet, n'était pas prête de revenir à la vraie vie. Cela faisait bien longtemps que Jools avait cessé d'espérer.

En arrivant près de la Volière, elle entendit une voix. Se parant de son air calme et légèrement hautain. Elle arriva et vit une touffe de cheveux blonds. En reconnaissant son amie, un sourire sincère fendit sa carapace de mépris. Eloyce ! Elle n'aurait pas put tomber sur quelqu'un de mieux. Enfin, même si la blondinette ressemblait plus à la Eloyce que Jools connaissait.

 « Eh ben alors ? Il se passe quoi ? On dirait que t'as pas vu ton lit depuis des mois. »

La rime non volontaire, quelle classe... Toujours avec le sourire, Jools regarda Eloyce en attendant sa réponse.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »


It's never yours but someone else's voice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: i'm having a party in my mind ▲ (prio jools)   Ven 28 Déc - 18:49

Ca faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas reçu une lettre. Son hibou restait souvent dans la volière, et ne lui rapportait jamais grand chose La dernière qu'elle avait eu remontait à l'année dernière, avant les vacances d'été, où on lui avait envoyé par hibou que sa petite soeur était insupportable et qu'on hésitait à la renvoyer du pensionnat. Etant sa seule famille, ils n'avaient pas d'autre choix que de lui envoyer à elle, élève autrefois de cinquième année. Sa petite soeur était encore une enfant, tout juste sortie de l'âge qu'on appelait insouciant. Elle avait encore des joues rondes et des grands yeux rêveurs. Et elle ne la voyait jamais en dehors des vacances. Elle lui manquait horriblement, peut être parce qu'ell était la seule personne qui lui restait actuellement. Elle continuait à caresser le hibou, qui lui mordilla affectueusement l'index, puis s'envola. Les pas se rapprochaient, elle voulut râler un bon coup, ou faire un bruit afin que la personne qui devait être un gosse de premier année pleurnichard, se barre.

Au lieu de ça, ce fut tout le contraire. Elle vit son amie Jools apparaître dans l'ouverture de la volière. Il y avait peu de personne qu'elle supportait, et Jools en faisait partie. Elles étaient amies depuis quelques temps maintenant, et ce n'était pas une de ces personnes avec qui elle prétendait entretenir une amitié. Elle s'entendait réellement bien avec elle, et elles se connaissaient par coeur. Pour une fois que quelqu'un était sur la même longueur d'onde qu'Eloyce, il fallait en profiter. Les deux filles se sourirent mutuellement.

« Eh ben alors ? Il se passe quoi ? On dirait que t'as pas vu ton lit depuis des mois. »

Elle rigola. Y'avait bien qu'elle pour la faire rire dans des moments pareils. Bon d'accord, bien qu'elle ne soit pas au mieux de sa forme, y'avait eu pire dans sa vie. Elle était juste en mode zombie, avec ce cauchemar qui hantait toutes ses nuits. Comme si elle n'avait pas dormi depuis une semaine. Enfin, même si elle dormait, elle se réveillait fatiguée, courbaturée, effrayée, comme une gosse de dix ans face à une histoire d'horreur.

« C'est vrai que dormir normalement, même qu'une seule nuit, ça me ferait pas de mal », sourit-elle. Elle regarda son amie quelques instants. Avait-elle l'air si exténuée que ça? Fallait quand même qu'elle fasse attention, un peu plus et elle s'endormirait en cours, génial. Surtout que si elle souhaitait faire quelque chose de sa vie plus tard - ou du moins autre chose que récurer les toilettes d'un bar miteux pour nourrir sa soeur -, il faudrait peut être qu'elle s'active légèrement. Non pas qu'elle était nulle en cours, elle avait une moyenne... disons, acceptable, ni mauvaise, ni géniale. Si elle continuait à faire des rêves étranges, et qu'en plus elle passait sa vie à faire moins que le nécéssaire, ce serait pas comme ça qu'elle s'en sortirait. C'était bizarre, car ce n'était pas dans sa nature d'être aussi terre-à-terre avec sa propre destinée. « Et toi ça va? T'as aussi l'air un peu fatiguée. »
Revenir en haut Aller en bas
Jools I. Allen
Serpentard,
Modo à l'état pur.

avatar

Didn't you know there was a choice ?
MESSAGES : 159
INSCRIPTION : 20/11/2012

ÂGE RPG : Seize ans.
ANNÉE : Sixième.

STAR : Marloes Horst
PUF : Nim's
COPYRIGHT : Nim's


MessageSujet: Re: i'm having a party in my mind ▲ (prio jools)   Dim 6 Jan - 16:56

Le rire d'Eloyce explosa dans la Volière et Jools eut de nouveau un sourire. Eloyce faisait partie de ces gens à qui on ne pouvait penser sans dire '' ah, si elle n'existait pas, il faudrait l'inventer !''. C'était vraiment ça. Elle était devenue indispensable à Jools en peu de temps, elles étaient... complémentaires. Jools avait besoin de l'aiglonne et elle se sentait infiniment bien en sa compagnie. La Vipère chercha sa chouette et ne mit pas longtemps à la trouver. Jools l'avait toujours trouvé magnifique. C'était un bel animal à vrai dire. Ses deux grands yeux étaient d'un noir absolu bien qu'en fonction de la lumière, ils tiraient vers le bleu. Ses paupières avaient des nuances mauves et autour de ses yeux, ses plumes étaient un mélange de blanc et roux. Mélange qui s'étendait sur tout son corps en accentuant les couleurs, tant et si bien que certaines parties de son corps ( comme le haut de son crâne ) se retrouvait brun. Et, cassant le tout, il y avait son bec, totalement jaune. Elle avait toujours trouvé que Cola-Maya ( eh oui, la fameuse chouette *_* ) avait quelque chose de majestueux. La jeune femme blonde n'avait jamais eu d'animal de compagnie aussi, lorsqu'elle avait eu sa chouette, elle l'avait de suite bien aimé. Alors certes, l'oiseau en question lui avait coûté plutôt cher, mais elle avait les moyens et elle était fière d'avoir dépenser son argent pour Cola-Maya. En fait, Jools était riche mais ne s'en ventait pas, elle n'affichait pas des vêtements ou objet hors de prix. Elle n'en voyait pas l'interêt.

« C'est vrai que dormir normalement, même qu'une seule nuit, ça me ferait pas de mal »

Même si son amie eut un sourire, Jools sut qu'elle était réellement tracassée. Pourquoi dormait-elle mal ? Eh bien, elle allait lui demander lorsqu'Eloyce continua. « Et toi ça va? T'as aussi l'air un peu fatiguée. » Ah... Alors une bonne douche n'effaçait rien d'une nuit inexistante ? Quelle surprise... Bref, elle avait sans doute l'air plus qu'un peu fatiguée, les yeux explosés... Ça n'avait rien d'étonnant, enfin, forte heureusement, elle n'avait pas cours aujourd'hui. En sixième année, elle ne pouvait se permettre de s'endormir en cours. Si elle n'était pas aussi insupportable en cours, ses notes seraient excellente, elle se contentait de son minimum et ça suffisait, elle avait de bonnes notes, des moins bonnes mais c'était tout à fait acceptable. Après avoir poussé un discret soupire, elle se décida à répondre.

 « Disons que je dors bien toutes les nuits mais qu'il semblerait que j'ai oublié de me couché hier soir et du coup je n'ai pas dormi. » Elle eut un sourire avant de continuer.  « Et toi, qu'est ce qui se passe pour que tu ne dormes pas ? » Après tout, ça n'était pas normal de ne pas réussir à dormir. Et c'était dangereux aussi, pas bon pour les nerfs et elle ne voulait pas voir sa meilleure amie péter un câble devenir folle et rejoindre sa mère à l'hôpital. Enfin bon. C'était sûrement passager et l'aiglonne allait lui expliquer.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »


It's never yours but someone else's voice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: i'm having a party in my mind ▲ (prio jools)   

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm having a party in my mind ▲ (prio jools)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEAR CONTROL ▲ :: Poudlard :: Extérieur :: Volière-