i don't believe everything i hear, so many fools who live in fear
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sundae E. Ruadhagan
Poufsouffle,
Admin-geek à l'état pur.

avatar


« wich one of these words don't you understand ? oh caught in a mosh !
talking to you,
it's like claping with one hand »

MESSAGES : 116
INSCRIPTION : 15/05/2010

ÂGE RPG : Dix-huit ans.
ANNÉE : Septième année.

STAR : Masha Sedgwick.
PUF : Mocerino.
COPYRIGHT : Avatar © Neon Bitch. Signature trouvée sur le Facebook de Masha.


MessageSujet: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Jeu 29 Nov - 15:34


Et surtout bon après-midi !
LIBRE ϟ


C’était une de ces journées de septembre, à la limite entre la fin de l’après-midi et le début de soirée. La température, encore estivale, et le soleil toujours haut dans le ciel promettaient une nuit dégagée, particulièrement propice pour le cours d’astronomie. Pas un seul nuage ne tachait le ciel bleu, et l’herbe du parc était exempte de l’ombre d’un quelconque cumulonimbus. La cérémonie de répartition avait eut lieu il y avait quelques jours déjà, et les élèves commençaient à reprendre leurs habitudes à Poudlard. Les premières années, comme à chaque rentrée, ouvraient de grands yeux à la fois émerveillés et apeurés sur le château, craignant sans cesse de mal faire, respectant scrupuleusement l’uniforme sans laisser dépasser un pli de leur vêtement, leur chapeau fermement vissé sur la tête. Au bout de quelques années, voire même de quelques mois, tous les professeurs le savaient, ils finiraient par abandonner, et faire comme tous leurs aînés, c'est-à-dire s’habiller comme bon leur semblait, puisque les professeurs n’étaient pas exigeants sur la tenue vestimentaire, tant qu’elle restait correcte. Les innocents nouveaux, toutefois, tentaient de faire au mieux, espérant ainsi mieux se fondre dans la masse. Dans les couloirs, ils couraient ou du moins trottinaient en espérant ne pas arriver en retard, mais pas trop à l’heure non plus, se laissaient bousculer par les plus grands qui marchaient d’un pas tranquille, et dans le parc, marchaient les yeux baissés en essayant d’éviter les regards des groupes, persuadés qu’ils se moquaient d’eux, alors que les amis réunis n’avaient strictement rien à foutre de premières années – après tous, ils en voyaient tous les ans. Courant avec un ami pour avoir de bonnes places dans la salle commune sûrement bondée – du moins c’est ce qu’ils pensaient –, un première année passa en trombe entre deux arbres, sauta au dessus d’une branche, zizagua entre quelques aînés, et aller terminer son parcours parfait lorsqu’il trébuché sur le sac d’une fille et s’étala lamentablement au sol. Se relevant, il jeta un regard à la sixième année, et écarquilla les yeux, appelant son ami.
Sundae était concentrée, et ça se voyait.
Assise dans le parc, les yeux fermés, elle était fermement décidée à outrepasser les limites de son pouvoir de métamorphomage, et là où elle se contentait habituellement de modifier la couleur de ses yeux et la quasi-totalité de ses cheveux, que ce soit leur longueur, leur type, leur couleur ou leur coiffure, elle avait décidé de tenter de modifier son nez et sa bouche en même temps. Combinant la dyslexie et l’hyperactivité, elle était totalement incapable de rester concentrée sur un travail, et à vrai dire, elle se tâtait et s’inquiétait quelque peu de savoir si ce désavantage ne s’appliquait qu’au cours, ce qui appuyait sa thèse que sa dyslexie était la traitre instigatrice de tous ses maux, ou si elle était tout simplement conne et impotente, ce qui, elle devait l’avouer, lui posait un sérieux problème. Ayant gardé son casque à plein volume pour se couper de la réalité et ainsi mieux se concentrer, elle parvint à allonger légèrement son nez, tandis que ses lèvres devenaient légèrement plus pulpeuses. Augmentant le travail, elle tenta de bomber son nez et de changer la couleur et la forme de sa bouche – elle ne savait pas trop si ça marcherait, mais si elle parvenait à changer de teinte, ça ferait une bonne alternative au rouge à lèvres qu’elle n’avait jamais su poser – et y arrivait presque lorsque sa bouteille d’eau, roulant de sa besace poussée par le première année, vint taper sur sa jambe, lui tirant un gros sursaut et la déconcentrant immédiatement. Elle ouvrit les yeux, arracha son casque, sans s’en apercevoir changea la couleur de ses cheveux, et invectiva rageusement les deux gamins.

« Non mais ça va pas !? Vous voyez pas que je bosse bande de sales merdes, vous pouvez pas foutre la paix aux gens !? Ah c’est du beau, c’est à peine arrivé à Poudlard que ça vient déjà foutre le bordel et emmerder ses aînés ! »

Furieuse, elle ramassa ses affaires et se leva, jetant un regard noir aux deux gamins qui baissaient la tête, puis s’éloigna. Portant un débardeur trop grand pour elle qui laissait entr’apercevoir son soutien gorge et qui cachait à demi son short en jean clair déchiré, elle aurait pu aller tenter une nouvelle fois sa chance auprès de Joseph, mais le professeur semblait insensible à ses manières d’allumeuse. Elle entortilla une mèche de cheveux autour d’un doigt en réfléchissant, baissant légèrement la main pour tirer sur ses bas auto-fixants qui glissaient légèrement, avant de rajuster son perfecto clouté de partout. Son regard se posant à nouveau sur sa main, elle tiqua en s’apercevant que ses cheveux étaient passés au noir, une couleur qu’elle affectionnait et relativement proche de sa couleur de base, lorsqu’elle s’était énervée. Elle aurait pu la garder, elle ne la dérangeait pas plus que ça, mais elle préférait le roux qu’elle portait habituellement et puisqu’elle avait la chance de pouvoir changer de couleur comme elle le voulait autant se faire plaisir ! Reprenant sa marche, elle corrigea la couleur de sa tignasse, qui redevint rousse presque rouge. Ses Doc Martens bordeaux, trop hautes, lui tenait le pied et une bonne partie du mollet au chaud et elle hésitait entre remonter au dortoir changer de chaussures et rester dans le parc en espérant croiser des amis. Jouant avec une de ses bagues, elle finit par décider qu’elle ne bougerait pas, la température allant bientôt tomber, et continua de marcher, réfléchissant à où se reposer et surtout, quoi faire. Continuer ses tentatives de modifications physiques ? Les deux premières années l’avaient déconcentrée et elle n’avait pas le courage d’essayer de reconquérir la concentration qu’elle avait mis près de tout l’après-midi à trouver. Bosser, lire ? Et puis quoi encore ! Son regard se posa sur son casque dont elle entendait encore s’échapper un peu de musique. Moui, pourquoi pas, bonne idée tiens. Le reposant sur ses oreilles, elle continua de marcher, se dirigeant vers le lac. Peut-être qu’elle y trouverait Danil, ou quelque chose d’autre pour s’occuper.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools I. Allen
Serpentard,
Modo à l'état pur.

avatar

Didn't you know there was a choice ?
MESSAGES : 159
INSCRIPTION : 20/11/2012

ÂGE RPG : Seize ans.
ANNÉE : Sixième.

STAR : Marloes Horst
PUF : Nim's
COPYRIGHT : Nim's


MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Mar 4 Déc - 23:23

Journée de merde. Journée de merde, merde, merde. Bref, Jools n'avait pas passé une très bonne journée en fait. La rentrée s'était déroulée quelques jours auparavant. Elle avait vu sa mère pendant les vacances, enfin, surtout, elle avait bien profité de ses vacances comme il se devait. Elle avait vu quelques potes moldus avec qui il était toujours bon de passer une soirée, sans parler de magie dont ils ignoraient tout. Et là, elle avait dut se remettre dans le rythme. Se lever, retourner en cours. Elle avait retrouvé les professeurs, les lèches bottes, les abrutis, les gens sympas ( oui ça existait malgré tout ), les soumis, Serpentard, Poudlard, les premières années qui à chaque fois l'étonnaient pas leur naïveté, les dortoirs, sa chambre... Bref, tout et rien de ça ne lui avait manqué. Elle n'aimait pas particulièrement les cours même si elle s'en sortait bien. Elle préférait largement passer ses deux mois à se relaxer, à boire, à dormir, à manger, à jouer du piano, à écouter de la musique encore et toujours, à fond. Et là elle devait se taper des heures de cours interminables avec des profs plus ou moins mauvais. Entre les niais et ceux qui se faisaient chauffer par toutes les nanas. Ridicules. Et autant les pauvres filles qui le faisaient que le prof en question. Méprisables, ils l'étaient parfaitement et ça la désespérait de voir qu'autant de personnes pouvaient s'abaisser à ce niveau là. D'accord, elle n'était pas un modèle de chasteté mais avait des limites, coucher avec quelqu'un qui avait l'âge d'être son père ? Un prof qui plus est... Enfin bon, tant pis pour eux après tout, ils pouvaient bien faire ce qu'ils voulaient, elle avait un avis là dessus mais au fond, elle n'en avait pas grand chose à faire. Ce qui l'énervait, c'était entendre les demoiselles s'extasier, comme des cruches sur le prof auquel elle pensait particulièrement... Si pathétique, elles passaient pour de réelles gamines de douze ans devant Justin Bieber. Arg. Avec un sourire, Jools passa la main dans ses cheveux. Parfois, elle se sentait réellement supérieur. Elle n'avait franchement pas honte de le dire, elle était quelqu'un de méprisant à l'égard de certaines personnes et peu lui importait ce qu'on pouvait penser d'elle. Sans que cela n'ait un rapport, elle songea à l'aspect positif de l'année : elle n'était plus obligée de supporter toutes les matières qui lui sortait par les yeux.

Il faisait encore bon, c'était pour ça que Jools se permettait de porter un short en jean et un simple débardeur, ses cheveux étaient lâchés, ils ne ressemblaient peut-être plus à grand chose cette fin de journée, au pire, tant pis. Elle avait juste envie d'être tranquille, ne se sentant pas d'humeur à sautiller de joie partout ( si tant est qu'elle soit parfois comme ça ). Elle sortit ses écouteurs, son Ipod et se plongea dans sa musique pour s'apaiser. Les premières notes de Heart of Gold de Neil Young résonnèrent dans ses oreilles et c'est en fredonnant, avec le sourire, qu'elle continua son chemin en direction du parc : son endroit préféré. En plein air, et elle pouvait toujours s'éloigner des gens si ça lui plaisait. Jools aimait bien être seule de temps à autres, elle pouvait rester des heures à penser, assise, les yeux perdus dans le vague. Et c'était ce qu'elle s'apprêtait à faire, son Ipod était chargé, ses écouteurs en parfait état et il ne faisait pas froid ( pour l'instant ). Quoi de mieux ? Temps que personne ne venait l'emmerder...

La Vipère se dirigea vers le Lac, espérant y trouver le calme qu'elle cherchait. Elle marchait d'un bon pas, faisant attention à tout et rien en même temps. Elle ferma brièvement les yeux en entendant la voix de Ray Charles sur Yesterday. Elle adorait cette chanson, et particulièrement la voix qu'il avait dessus. C'était quelque chose qui la faisait frisonner. Elle rouvrit les yeux, plongea sa main dans son sac, farfouilla pour trouver une feuille, elle réussit finalement à la sortir, au même moment elle eut envie de prendre son Ipod, chercha dans sa poche, le sortit... Jools vit la jolie courbe que son précieux ipod décrivit lorsqu'elle le lâcha sans le vouloir. Ses écouteurs se décrochèrent alors qu'il s'explosait joyeusement sur le sol.

 « Putain de merde ! »

Ce fut ( entre autres ) ce qu'elle gueula quand elle le vit sur le sol. En fait, elle prenait extrêmement soin de son Ipod, les derniers ayant péris dans l'eau, à cause d'une chute dans un escalier ou encore volés. Elle se précipita donc vers l'appareil, se baissa pour le récupérer, se releva et reprit sa route. Énervée et les yeux rivés sur le fragile et ô combien utile instrument, elle ne vit pas la fille qui arrivait dans l'autre sens. Jools lui fonça dessus sans s'en apercevoir et le choc lui fit de nouveau lâcher l'Ipod.

 «... Non mais c'est pas vrai putaaaain. Et euh désolé. »

Sans un regard pour la personne qu'elle venait de percuter, elle ramassa son ipod et enleva la poussière qui recouvrait l'écran. Miracle, il marchait.Jools nota mentalement qu'elle était incapable de faire deux choses en même temps sans déclencher une catastrophe.
Et elle continuait d'ignorer royalement l'inconnue.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »


It's never yours but someone else's voice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sundae E. Ruadhagan
Poufsouffle,
Admin-geek à l'état pur.

avatar


« wich one of these words don't you understand ? oh caught in a mosh !
talking to you,
it's like claping with one hand »

MESSAGES : 116
INSCRIPTION : 15/05/2010

ÂGE RPG : Dix-huit ans.
ANNÉE : Septième année.

STAR : Masha Sedgwick.
PUF : Mocerino.
COPYRIGHT : Avatar © Neon Bitch. Signature trouvée sur le Facebook de Masha.


MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Dim 9 Déc - 17:17

Elle marchait tranquillement, casque sur les oreilles, lorsqu’une nana qu’elle ne connaissait pas la percuta de plein fouet. Elle trébucha, faillit tomber, se rattrapa in extremis à la gonzesse, parvint à se relever et le tout presqu’avec classe. Exploit. Fière d’elle, elle se releva, et resta ébahie devant le « non mais c’est pas vraiii putain » que lâcha la vipère, puisque Sundae se rappelait l’avoir vue à la table des Serpentard, en guise de … De salut, d’excuse, elle ne savait pas trop en fait. Non mais sérieux … C’était qui cette pétasse ? Elle lui fonçait dedans et se permettait de lui causer comme ça, et puis quoi encore ? La nana, dont elle était incapable de se souvenir du nom, s’excusa vaguement sans même la regarder, avant de se plonger dans l’étude de son petit appareil chéri qu’elle semblait bichonner à en mourir, et Sundae ne put s’empêcher de repenser à une fille croisée en vacances. Durant l’été, sa mère avait été prise de la folle envie de partir en France, de découvrir le Luxe à la Louis Vuitton, Chanel, et leur avait réservé une chambre d’hôtel en Normandie sans trop savoir où c’était, peu importe tant que c’était en France, dans la charmante ville de Yonville. Elles étaient arrivés de nuit à Paris et s’étaient reposées sur les bancs de l’aéroport avant de partir visiter la capitale, ravies et émerveillées, la mère de Sundae piaillant d’envie devant les grandes marques, et la jeune fille se contentant de rester fixée sur les magasins de Pigalle – autant les magasins gothiques que les sexshops, on parle de Sundae bon sang ! Elles avaient pour la première fois passée une journée excellente, et elles avaient presque cru qu’elles retrouveraient leur complicité d’antan, avant de découvrir Yonville. Un bled. L’enthousiasme de Sundae avait chuté immédiatement et elles s’étaient immédiatement engueulées, Sundae reprochant à sa mère d’avoir réservé une semaine dans un bled de merde, et Isabella criant qu’elle ne pouvait pas savoir. Quelle joie. Or, durant les quelques jours extrêmement mauvais qu’elles avaient passés là-bas, Sundae avait eut tout loisir d’observer la vraisemblablement princesse de la ville, une adolescente un peu plus jeune qui lui jetait des regards noirs dans le dos car les regards des mecs du village, habituellement fixés sur elle, se baladaient sur les courbes de Sundae et frémissaient sur les larges pans de peau nue que ses vêtements courts laissaient apparaître. Elle avait beaucoup rigolé devant la fureur de sa rivale, qui pourtant devant elle restait polie et atone, et s’était amusée à tout faire pour la faire sortir de ses gonds. Le regard plein de dédain de la Française lui faisait légèrement penser au regard fixe, presque mort, de la blondasse devant elle, à la différence près que dans celui de la Française, elle avait cru discerner une once d’intelligence, nuance qui semblait absente chez la vipère perdue dans la contemplation de son outil moldue comme s’il se fut agi d’une œuvre d’art. Elle retint un ricanement mauvais, après tout la compassion est une des grandes valeurs prêchées chez Poufsouffle, mais jeta un coup d’œil un peu condescendant à la pauvre blonde, qu’elle poussa d’un coup d’épaule.

« Tssk, poufiasse. » lâcha-t-elle avec un léger sourire.

Elle avait pris l’habitude il y a quelque temps d’insulter cordialement les personnes qui la bousculaient, marquant ainsi son mécontentement, ou lorsqu’ils présentaient d’aussi piètres excuses. Passant la main dans sa crinière rouge, Sundae dépassa la jeune fille, remettant son casque, et continua d’un pas tranquille son chemin. Il fallait qu’elle trouve Danil, elle avait envie de jouer avec quelque chose mais son petit chat étant encore en train de dormir sur son lit, il ne lui restait plus que le petit asiatique qui ferait amplement l’affaire pour rigoler un peu. Quoi qu’avec le chat c’était encore mieux, on lui grattouillait le ventre et ça suffisait, avec le bridé c’était moins simple, malheureusement. Oh elle changerait la couleur de ses cheveux pour du bleu nuit et il serait tout content alors qu’elle n’aurait plus qu’à le faire chier en faisant plein de dégradés dans sa tignasse, ou en refusant de la colorer de sa couleur préférée. Elle trouverait bien, on arrive toujours à s’occuper avec un asiatique.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael A. Iscariote
Professeur,
Admin-geek à l'état pur.

avatar


They're talking about you, boy.

MESSAGES : 134
INSCRIPTION : 19/11/2012

ÂGE RPG : Trente-cinq ans.
METIER : Assistant préposé aux potions.

STAR : Norman Reedus.
PUF : Greenleek.
COPYRIGHT : HardCandy // Tumblr.


MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Lun 10 Déc - 14:59

Euuuh. Pouet ? I play with you such as I should play with a domino. ♥

Danil se baladait dans les couloirs du château. A vrai dire, par une après-midi pareil, dans l'humidité ambiante du parc, il n'y trouverait pas grand monde. C'était d'ailleurs ce qui avait attiré le jeune Serdaigle dehors : la solitude et la tranquilité qu'il espérait, et qu'il savait trouver à tous les coups. Un petit sourire de contentement illumina avec légèreté le visage du petit coréen, qui avait vu tout juste. Le parc était, à cette heure-ci et certainement pour le reste de l'après-midi, parfaitement et totalement désert. Il n'y avait que le seul bruissement du vent dans les feuillages, dans l'herbe, ainsi que quelques oiseaux qui chantaient au loin, pour troubler le magnifique silence dont Danil avait besoin. C'est parfait. Il sortit avec délectation son petit livre musical de sa besace, et commença à s'enfoncer dans le parc pour aller se poser vers les bancs, en s'éloignant peu à peu de la petite cour de Poudlard.
Danil finit par s'installer quelques minutes au pieds d'un grand arbre, les yeux mi-clos, à profiter de sa solitude et du silence ambiant qu'il trouvait plus que mélodique à ses oreilles. Tout en ouvrant son livre, le jeune homme commença à réfléchir au prochain morceau qu'il souhaitait jouer au violoncelle. Cela faisait désormais presque six mois qu'il s'échinait à déchiffrer le Prélude de Bach, qui s'avérait toujours beaucoup trop dur pour lui. Malgré ses plus de dix ans d'études, son morceau favoris lui échappait encore de loin. Ca n'était donc pas du tout au goût du petit Serdaigle, qui sentait la frustration s'accumuler peu à peu en lui. Alors, plutôt que de gâcher ce si fabuleux morceau avec ses ondes négatives, Danil avait préférer le laisser de côté pour le moment, continuer d'apprendre, et de le reprendre lorsque sa technique serait plus élaborée que maintenant. Il avait encore toute la vie pour apprendre ! Et puis, de toute manière, Rostropovitch lui, n'avait réussi à jouer ce magnifique Prélude aussi vite que le souhaitait son compositeur seulement à la fin de sa vie. Danil n'avait qu'à peine seize ans. Alors, il avait bien le temps devant lui pour apprendre ...

Des paroles échangées au loin parvinrent à ses oreilles. Merde. Il n'était pas seul. Mais qui à part lui, aurait pu avoir la motivation de sortir par un après-midi pareil ? Intrigué, le jeune homme se redressa légèrement, et fut finalement obligé de se lever, ne voyant absolument rien. Le petit coréen ouvrit de grands yeux en comprenant qu'il s'agissait de .. Jools ! Qu'est-ce que la serpi(llère) faisait ici ? Danil décida de s'avancer vers elle, et se stoppa net en voyant qu'elle avait foncé dans ... Sundae. Mais fuck. Pourquoi est-ce que pile au moment où il ne voulait voir personne, il tombait sur ses DEUX meilleures amies en MÊME TEMPS ? Fucking life. Le sorcier soupira longuement, avant de se passer la main sur le visage pour finalement avancer vers elles. De toute façon, elles l'auraient repéré bien vite, alors autant s'avancer vers elles deux de son plein gré. Le jeune homme suivit Sundae qui partait des yeux, et l'interpella.

« Suuuundaaaaay (oui il aimait l'appeler comme ça) ! Qu'est-ce que tu fous ?! Reviens ! »

Un petit sourire s'ébaucha sur le visage de Danil. BON, d'accord, il était plutôt content de les voir ces deux-là. Mais ... Apparemment, elles deux, en tout cas, n'avaient pas été très contentes de tomber l'une sur l'autre. That's no big deal ? Bon ... Connaissant les deux jeunes femmes (et leurs caractères ...) ... Il devait y avoir eu un clash entre elles deux. Bon bon bon. Danil se rapprocha de Jools, qui était restée debout, pris son élan et lui sauta sur le dos.

« Jooooools ! ♥ »

Un grand sourire illumina le visage du coréen, qui plaqua un gros bisou sur la joue de sa petite blonde favorite. Il la lâcha pour ne pas l'étouffer et se mit devant elle, les poings sur les hanches.

« Ben alors ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi est-ce que Sundae est partie comme ça ? o.o Il s'est passé quelque chose entre vous deux ? »

Bonjour, je suis Danil et je pose une avalanche de question avant même d'avoir laissé le temps à mon interlocuteur de dire ouf. Le petit Serdaigle lui fit un grand sourire, finalement très heureux d'être tombé sur la jeune femme. Il se retourna, histoire d'apercevoir Sundae et de voir si elle retournait vers lui ou non. Peut-être n'avait-elle pas capté que la jolie blonde devant Danil était Jools ? Enfin ... Pourtant, le jeune homme était sûr et certain d'avoir déjà parlé de la Serpentard à Sunsun. Mais bon, quand on a Alzheimer, on fait avec (a) ! Danil fit un coucou de la main à la Poufsouffle, en espérant que malgré sa mauvaise humeur apparente, elle reviendrai vers lui. Bah ouais quoi, attendez, il avait envie de voir ses deux meilleures amies lui ! Et le choix entre les deux était impossible alors bon, autant avoir les deux en même temps ... Non ?

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »


it seems like i'm addicted to failure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools I. Allen
Serpentard,
Modo à l'état pur.

avatar

Didn't you know there was a choice ?
MESSAGES : 159
INSCRIPTION : 20/11/2012

ÂGE RPG : Seize ans.
ANNÉE : Sixième.

STAR : Marloes Horst
PUF : Nim's
COPYRIGHT : Nim's


MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Lun 10 Déc - 23:49

IL EST VIVAAANT. Bref, Jools était contente que l'ipod marche parfaitement. Avec un soupire, elle se rendit compte qu'elle avait vraiment accordé beaucoup d'importance au simple appareil. Bon eh bien tant pis, en même temps, ce genre de truc coûtait une blinde et elle n'avait pas envie de dépenser à nouveau pour ça. M'enfin tout de même, le laisser tomber deux fois d'affilées... Jools rangea donc son ipod, se débarrassa de tout ce qu'elle avait dans les mains. La journée était vraiment nulle. Mais dans le genre... carrément affreux, elle aurait mieux fait de rester couchée au lieu de voir tous ces gens, de suivre ces cours qui l'emmerdaient au plus au point. Et là elle venait de foncer dans... dans qui en fait ? La Vipère se retourna et regarda la personne dans qui elle était rentrée. Ah, euh attendez c'était quoi son nom déjà ? Jools l'avait déjà vu , elle faisait parti des Poufsouffle, roh bordel, une fille avec des cheveux roux comme ça, ça s'oublie pas quand même. Ah ça lui revenait... enfin non pas son prénom, enfin si vaguement, grâce, ou à cause, de la réputation qui la précédait. Sunda...Sundo... Sun...dé ? Bref, Sun quelque chose. Et en tout cas, elle était connue pour coucher avec n'importe qui. Enfin, tout ça c'était des rumeurs, elle n'était même pas sûre que ça soit elle de toute façon. Et puis si ça se trouve cette fille était tout simplement gen...

« Tssk, poufiasse. »

Oh la grosse conne... Oh mais alors là. Bon elle n'était peut-être pas super sympa. D'accord, Jools avait fait une connerie, elle l'avait bousculée, sans le vouloir en plus, et elle s'était excusée vite fait mais elle l'avait fait. Ok, elle aurait put mieux faire, elle avait manqué de politesse, mais l'insulter de poufiasse, bien sûr, fais donc !

 « Ouais enfin ça va je me suis excusée tu veux pas que je te lèche les pieds non plus ? » Lança-t-elle assez fort pour qu'elle l'entende.

Enfin, au fond, elle pouvait l'insulter, elle n'en avait pas grand chose à faire, en elle, ça ne lui créait aucune douleur, mais elle préférait ne pas se faire insultée, surtout pas quelqu'un dont la réputation la précédait, enfin, ça aurait put être quelque chose de classe, non, là ça faisait juste salope. Alors bon. Elle lui avait donné son avis, elle n'allait pas lui courir après pour la démonter à coups de haches non plus, elle n'était pas vraiment hargneuse. Elle savait s'arrêter, surtout qu'elle avait carrément pas envie de se lancer dans une engueulade, elle avait pas mal de personnes qui ne pouvaient pas la supporter déjà, et puis ça va, elle n'avait pas non plus été trop loin dans son insulte alors dans son immense bonté, elle allait passer à autre chose. Jools s’apprêtait d'ailleurs à continuer son chemin, oubliant déjà Sunmâchin lorsqu'elle entendit quelqu'un s'approcher. Encore... Suivit d'un : « Suuuundaaaaay ! Qu'est-ce que tu fous ?! Reviens ! » Sunday ( un truc comme ça )  ! Voilà son prénom. Et là voix c'était... Danil ? Elle n'eut pas le temps de réagir qu'un poids s'abattit sur ses épaules, elle comprit rapidement que le Serdaigle avait entreprit de lui sauter dessus, soit ! Il accompagna le tout d'un généreux bisou sur la joue, geeentil Danil ! « Jooooools ! ♥ » Elle s’apprêtait à répondre sauf que bien entendu, elle n'avait pas le temps d'en placer une. « Ben alors ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi est-ce que Sundae est partie comme ça ? o.o Il s'est passé quelque chose entre vous deux ? » Daniiiiiiiiiiiiiiiiiil. L'adoooooooooooorable Danil. Danil, le mec qui posait des questions plus vite que son ombre ( en admettant qu'elle parle ). Hilarant le Danil qui s'était planté devant elle, les poings sur les hanches, genre monsieur l’impressionnant.

 « Stop. Deux secondes et demies s'il te plait. Alors. Ben alors rien. Il se passe que je l'ai bousculée. Elle est partie comme ça parce que... je l'ai bousculée et il s'est passé que je l'ai bousculée. Tu remarques que t'as posé plusieurs fois la même question ? »

Elle lui adressa un grand sourire, le suivit des yeux lorsqu'il fit coucou à Sundae ( enfin le bon prénom ).

 « D'ailleurs c'est qui ? »

Oui parce qu'au final, elle aurait bien aimé savoir qui était cette nana.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »


It's never yours but someone else's voice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sundae E. Ruadhagan
Poufsouffle,
Admin-geek à l'état pur.

avatar


« wich one of these words don't you understand ? oh caught in a mosh !
talking to you,
it's like claping with one hand »

MESSAGES : 116
INSCRIPTION : 15/05/2010

ÂGE RPG : Dix-huit ans.
ANNÉE : Septième année.

STAR : Masha Sedgwick.
PUF : Mocerino.
COPYRIGHT : Avatar © Neon Bitch. Signature trouvée sur le Facebook de Masha.


MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Sam 15 Déc - 19:54

Mais quoiiii pardon ? Ce connard restait avec sa blondasse là, cette chose ignoble ne courait même pas vers elle, elle qui sacrifiait sans cesse la couleur de ses cheveux pour lui faire plaisir, mais quel immonde petit con ! Ah c’est bien un asiat, et un mec en plus ! Vexée, elle se tourna vers Danil, fulmina encore un peu en le voyant sauter au coup de sa blondasse et repris son chemin. Ah ouais d’accord, il venait lui faire les yeux doux quand il était tout seul tout triste tout malheureux mais en attendant, entre elle, modèle de classe et de beauté, et cette nana qui ressemblait à tout claquer à une franchouillarde d’Yonville, il choisissait la normande ! Alors ça elle allait le retenir, il pouvait aller se faire foutre pour qu’elle s’occupe encore de lui, elle irait se réconcilier avec Audric et … Non, elle ne pouvait pas faire ça, même avec toute sa rancœur envers Danil, elle ne pouvait pas, c’était un trop grand effort que de supporter le pédant chintoque. Japonais. Coréen. Oh puis on s’en fout tant que c’est asiatique c’est la même merde. Super vexée, elle continua de bouder quelques instants, puis se retourna, pile quand Danil lui faisait coucou comme un gros couillon. Oh là il lui tendait une perche, c’était trop tentant … Oh et puis allez pourquoi pas, sans se concerter d’avantage elle leva un bras et lui fit un joli bras d’honneur, avant de continuer son chemin. Puis de se retourner tout bêtement, de foncer vers Danil et de l’arracher des bras de la vipère pour le serrer contre ses nibards de toute ses forces tout en changeant la couleur de ses cheveux pour le bleu qu’il adorait tant. Enfin contre ses nibards, le serrer de toute ses forces contre elle en enfouissant son nez dans le cou du coréen, puisqu’ils faisaient la même taille à quelques centimètres près. Tentant activement de le broyer dans sa poigne de fer, elle finit par le relâcher et coller deux grosses bises sur les deux joues de son petit aiglon chéri, avant de lui ébouriffer les cheveux. Inconsciemment, elle modifiait son physique, ses cheveux s’allongeaient et se rapetissaient, changeaient de nuance de bleu, ses yeux de même, ces modifications dues à son peu de concentration et à son inconscient malfaiteur qui se plaisait à la prendre au dépourvu dès que possible.

« Daniiiiiil mais putain ça fait longtemps, t’étais passé où je t’ai pas vu à la répartition ! T’es tombé dans le trou des chiottes pendant tes vacances ? T’as fabriqué assez de chaussures Nike dans ton entrepôt clandestin mon pauvre bridé ? »

Depuis toujours elle avait l’habitude de lui en balancer plein dans la gueule, ce qu’il lui rendait d’ailleurs volontiers : « hé salut le jap ! » « salut ma salope ! » et autres gentillesses étaient devenues et leur quotidien, et leur salut habituel. Elle adorait vanner son ami, lui aussi, et ils s’entendaient bien comme ça. A croire que c’était leur moyen de se défouler l’un l’autre, se traiter de tous les noms, de s’anesthésier aussi, en s’insultant sur le ton de la rigolade. Elle ne s’était jamais disputée avec Danil, mais elle devinait quel genre de dispute ce serait : une engueulade froide, avec quelques montées dans les aigus, beaucoup de choses qui font mal et beaucoup de douleur après. Frottant affectueusement les cheveux de Danil comme on frotte la tête d’un petit chat tout mignon, elle posa ses deux mains sur les épaules du gars, le fixant dans les yeux, avant de commencer une étude attentive de son corps. Elle leva un instant son tee-shirt pour observer son torse, passa derrière lui vérifier ses cheveux, s’approcha pour regarder attentivement ses yeux, puis recula d’un pas et lâcha son diagnostic d’un ton visiblement satisfait.

« Bon ça va, t’as toujours l’air aussi con mon couillon, enfin quelque chose de bien qui se passe ! Devine où j’ai passé mes vacances. »

Si c’est pas un sublime changement de sujet ça les enfants. Elle crevait de hâte de lui raconter Yonville, ouh lala qu’on allait se marrer. Et puis peut-être qu’il avait fait des trucs intéressants durant ses vacances, genre visiter autre chose que les bas quartiers de Pékin ou sortir de son usine de chaussures, enfin faut quand même pas trop espérer, on parle d’un asiatique quand même. Raciste, Sundae ? Mais non enfin, vous n’avez rien compris, juste l’humour facile.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael A. Iscariote
Professeur,
Admin-geek à l'état pur.

avatar


They're talking about you, boy.

MESSAGES : 134
INSCRIPTION : 19/11/2012

ÂGE RPG : Trente-cinq ans.
METIER : Assistant préposé aux potions.

STAR : Norman Reedus.
PUF : Greenleek.
COPYRIGHT : HardCandy // Tumblr.


MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Jeu 27 Déc - 15:22

Euuuh. Pouet ? I play with you such as I should play with a domino. ♥

Sans comprendre comment, Danil se retrouva la tête entre les nichons de Sundae, à la limite de s'étouffer. Ce qu'elle était lunatique, cette enfant ! Un bras d'honneur, puis un câlin-pervers ... Hm, normal. (a) Le jeune homme finit par réussir à se détacher de l'emprise de son amie, et observa avec admiration ses cheveux qu'elle avait teinté d'un joli bleu : sa couleur préféré. Il la gratifia d'un grand sourire avant de toucher timidement l'une de ses mèches du bout des doigts. Les deux gros bisous que la Poufsouffle plaqua sur ses joues firent tirer la grimace à Danil, qui se les frotta durant plusieurs minutes. Momentanément, il avait oublié Jools au profit de Sundae, qui occupait actuellement toute sa capacité de réflexion intellectuelle.

« Putain mais t'es conne, t'as trop sucé de bites c'est le reste de tes neurones qui se sont envolés ? J'étais là, mais j'étais pas à ma table ! Et puis de toute manière je suis trop petit pour que tu me voies à ma table ... »

Danil était vraiment content de la voir. Non, pas seulement content. Heureux. Il finit par se retourner quelques secondes et avisa Jools ; il la gratifia d'un sourire d'excuses pour l'avoir oubliée quelques instants, et vint la prendre par la main, au risque de se faire tabasser par Sundae. Après tout, elles étaient toutes les deux deux de ses amies les plus proches : d'ailleurs, en y réfléchissant, Danil se demandait comment il pouvait adorer deux personnalités si différentes ... Mais bon, autant varier les plaisirs, non ? Un petit sourire surpris et amusé le prit, lorsque la jeune femme commença à l'inspecter, soulever son tshirt pour vérifier si tout était à sa place, etc ... Sans allusion perverse, bien évidemment (a). Danil fit la moue en l'entendant le vanner, mais finit par rire légèrement. Il savait que c'était ainsi que son amie s'exprimait, et qu'il n'y avait absolument aucune raison de se vexer. Et que si Sundae voulait vraiment le blesser, elle l'aurait déjà fait depuis longtemps. Non, plus simple encore : le jour où Sundae voudrait vraiment le vexer, Danil le comprendra à ses frais.

« Hmm .. A tous les coups t'as encore dû passer tes vacances dans le trou du cul du monde. Mais bon, ça va, c'est pas comme si t'étais pas déjà habituée à ça ♥ »

Petit sourire angélique.

Le Serdaigle planta ses yeux bleus dans ceux de sa chère Sun, et décida de prendre enfin son courage à deux mains, et de lui présenter Jools. Si elles devaient se détester, au moins qu'elles connaissent leurs prénoms, non ? C'est plus facile pour créer des insultes d'avoir des détails sur les gens autre que son physique ou sa couleur de cheveux (même si, la plupart du temps, on n'insulte qu'avec cela, je l'avoue (a)).

« ... Je change de sujet, mais bon : Sundae, Jools. Jools, Sundae. BON, maintenant que je vous ai présenté, évite de me frapper j'ai encore besoin de mon corps pour aller broder des tapis en Chine. »

Bon ... La tension allait certainement être à son comble d'ici quelques instants malgré sa vanne à deux balles, et Sundae allait sûrement se vexer, ou alors être très rancunière à son égard durant les siècles à venir. Mais bon, Danil adorait Jools, et il l'assumait totalement .. Alors la moindre des choses était de l'assumer aussi devant sa meilleure pote, même si ça n'était pas ce qui lui plaisait. Ahlala, miss Dieblon, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour toi, hein ? Danil continua de fixer Sundae, la bouche légèrement pincée. A vrai dire, cette fois-là, il espérait vraiment qu'elle n'allait pas se braquer ... Il l'espérait sincèrement. Après tout, les blondes sont de gentilles filles, non ? (a) Il serra très fort la main de Jools dans la sienne de manière discrète, comme pour se donner du courage. De ses nombreuses peurs, l'une des plus grandes était, à ses yeux, de perdre l'estime ou le respect de Sundae. Ou, tout simplement, d'être soumis à son jugement. Alors, la plupart du temps, Danil essayait de faire ce qui plaisait à Sun, ou de lui dire ce qu'elle aimait ou voulait entendre. Mais il arrivait des stades ou la vérité, même très douloureuse, devait être dite. Malgré toutes les appréhensions du monde qui pouvaient hanter Danil.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »


it seems like i'm addicted to failure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools I. Allen
Serpentard,
Modo à l'état pur.

avatar

Didn't you know there was a choice ?
MESSAGES : 159
INSCRIPTION : 20/11/2012

ÂGE RPG : Seize ans.
ANNÉE : Sixième.

STAR : Marloes Horst
PUF : Nim's
COPYRIGHT : Nim's


MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   Dim 30 Déc - 14:38

Ignorance totaaaaaaaale. Et ce n’est pas ignorance dans le sens manque de culture ou quoi que ce soit, non c’était le genre d’ignorance que l’on à l’égard de certaines personnes et c’est ainsi que fut traité Jools. Non en fait c’était pas tout à fait ça, enfin un peu quand même. Disons que la poufsouffle était… ridicule. Définitivement pathétique. Mais soit, tant pis. Sundae donc, venait de les rejoindre et de plaquer ‘’ affectueusement ‘’ Danil contre ses seins. Quelle classe. Ah tiens, elle pouvait changer la couleur de ses cheveux… Ouais, il était pas mal ce bleu mais bon, moyen quand même. En fait, normal, elle était plutôt médiocre après tout mais puisque Danil l’appréciait, elle devait bien avoir un truc pour elle.. Enfin bon, peut-être qu’il l’avait rencontré en étant totalement déchiré aussi. Oh et puis merde, qu’est ce qu’elle en avait à foutre ? Jools observa donc la façon donc elle embrassa Danil sans émotion particulière. Là encore, elle n’éprouvait que de l’indifférence pour Sundae. Elle ne l’aimait pas mais ne la détestait pas non plus. En clair, elle n’en avait strictement rien à battre. La poufsouffle et l’aiglon échangèrent quelques banalités qui n’intéressèrent pas Jools et elle aurait put partir si seulement elle n’avait pas eu elle aussi envie de parler à Danil. Eh oui, Sundae pouvait très bien accaparer toute l’attention du Serdaigle, la Vipère finirait bien par avoir son temps à elle pour parler avec son ami. Que la rousse ( enfin bleue mais ça le fait pas ) soit là ou non, peu lui importait temps qu’elle pouvait en placer une. Enfin bon pour le moment Danil se contentait de l’ignorer. Elle n’était pas possessive, acceptait parfaitement qu’il ait d’autres amies ( pas comme une certaine Sundae pour ne nommer personne ), seulement là c’était plutôt poussé. La poufsouffle venait d’observer avec précision le corps de Danil, de nouveau ils parlèrent et…oh merde elle en avait ras-le-bol de jouer la potiche de service. Elle n’aimait pas ça. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu Danil et lui laisser le temps d’en placer une aurait été la moindre des choses mais non, elle en faisait des tonnes. Oui vraiment voilà, elle en faisait trop.

En fait non, pourquoi jouer à l’énervée alors qu’il n’en était rien ? Elle connaissait l’aiglon, il n’allait pas la laisser de côté éternellement, il allait parler un moment avec Sundae, et puis il aurait l’idée brillante de l’intégrée à la conversation, d’une façon ou d’une autre et ce même si la Poufsouffle semblait plutôt peu enchantée qu’elle soit là. Eh ben tant pis ma grande, elle allait devoir accepter que Danil ait d’autres potes qu’elle. Enfin bon… Jools s’étira et s’éloigna un peu pour les laisser parler et aussi pour prendre le plein de solitude dont elle avait besoin. Son regard perdu errait sans vraiment s’arrêter quelque part, elle regardait ce qui l’entourait en général. Après quelques minutes, elle revint auprès des deux autres qui n’avaient pas bougés.

« … Je change de sujet, mais bon : Sundae, Jools, Jools, Sundae. BON, maintenant que je vous ai présenté, évite de me frapper j’ai encore besoin de mon corps pour aller broder des tapis en Chine. » Danil serra la main de la Vipère avec force mais celle ci ne bougea pas. Etait-il soumis à Sundae ? Parce que franchement il semblait appréhender cette présentation comme si c’était une mauvaise chose. Oh tranquille hein, Jools était juste la pote de Danil, ils n’allaient pas se marier et vivre leur vie ensemble non plus, alors pourquoi toute cette tension ?

« Eh calme on dirait que tu me présentes à ta famille, on va pas se marier il me semble. Bref. Salut Sundae alors, et désolée pour tout à l’heure. »

Elle ne savait absolument pas quoi dire à Sundae mais elle se voyait mal l’ignorer après que Danil les ai présentées alors elle se devait de dire quelque chose. Bon dieu que c’était creux. Elle le savait mais elle n’avait pas trop le choix de toute façon.

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »


It's never yours but someone else's voice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »   

Revenir en haut Aller en bas
 

LIBRE ϟ « et surtout bon après-midi ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Après midi shopping [Topic Libre]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEAR CONTROL ▲ :: Poudlard :: Extérieur :: Parc-