i don't believe everything i hear, so many fools who live in fear
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALYSS ♦ give me a sign, I wanna believe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyss C. Ollivander
Serpentard,
Sarcasmes à l'état pur.

avatar


" In a world of locked rooms, the man with the key is king ...
And honey, you should see me in a crown. "

MESSAGES : 4
INSCRIPTION : 26/01/2013

ÂGE RPG : 15 ans
ANNÉE : Cinquième

STAR : Elisabeth Rose Harnois
PUF : Sherlucky


MessageSujet: ALYSS ♦ give me a sign, I wanna believe.   Sam 26 Jan - 19:09

« Alyss C. Ollivander »
crédits bannière © ▲ feat Elisabeth Rose Harnois

CONTRÔLE DES IDENTITÉS ▲
Je m'appelle Alyss Caroll Ollivander et je suis née le 8 juin 1995 à Londres, j'ai donc 15 ans. Je suis d'origine anglaise, je suis sang-pur et je vis actuellement à Londres avec mes parents. J'ai les yeux de couleur jaune cerclé de gris et les cheveux blonds, longs et ondulés. Je mesure 1,65m et je suis mince. Mon look est plutôt élégant tout en restant discret. Je suis hétérosexuelle et je suis peu tolérante. Je suis sans dieu ni maître. Quand je suis nerveuse, je me mords la lèvre inférieure et je pianote sur n’importe quelle surface plane. J'ai peur du noir et du vide. J'aime le caramel, ma Maison, le printemps et les livres mais je déteste la foule, le froid et le lundi matin ; mais surtout, me sentir épiée par toutes ces caméras. Ma couleur préférée est le vert et mon animal préféré le lièvre, d’ailleurs c’est mon Patronus. Je pratique le piano et les échecs version sorcier ; ça compte comme sports ? J'aime manger du poisson, des spaghettis. Niveau musique, je suis plutôt musique classique et pop-rock avec des artistes comme Jean-Sébastien Bach, Claude Debussy, qui côtoient allégrement The Beatles ou Génésis. Côté cinéma, j'aime les films comme Inception et The Lord of the Rings. Je lis principalement des livres comme des poèmes de Baudelaire ou Rimbaud, des classiques anglais et français. Mon objectif dans la vie, c'est de réussir mes études dans un premier temps, puis de devenir une sorcière célèbre. Je me vois comme une fille distinguée et respectée. Ma plus grande fierté, c'est d’appartenir au monde sorcier et mon plus grand regret, de ne pas y être tellement bien intégrée. A Poudlard, mon endroit favori est la bibliothèque car on ne vient généralement pas m’y déranger. Je ne suis pas superstitieuse. Je m'entends plutôt bien avec ma famille, d'ailleurs je n'ai pas de frères ni de sœurs.
CONTRÔLE DE L'ACTIVITÉ ▲
Je suis en cinquième année. Je suis à Serpentard où je me suis sentie d’abord frustrée, puis finalement totalement à ma place. Je passe une très bonne scolarité, avec des facilités en potions et en DCFM mais des difficultés en botanique et en astronomie. Plus tard, je voudrais faire fabricante de baguettes magiques.

« For those about to rock »
caractère ▲ contrôle des pensées

intelligente ▲ sérieuse ▲ attachante ▲ mature ▲ charmante
hautaine ▲ indépendante ▲ cynique ▲ orgueilleuse ▲ fière

Au fond, Alyss c’est une fille trop perfectionniste, trop exigeante envers le monde et elle-même, ce qui l’amène parfois à se tourmenter pour un rien. Facilement déçue, la confiance de la jeune fille peut se perdre rapidement si on n’y prend pas garde ; en fait, il suffit d’un infime détail, d’une divergence d’opinion quelconque, pour que votre relation avec elle se détériore imperceptiblement, mais assez pour installer un silence pesant entre vous. Et puisqu’elle déteste avoir tord ou devoir assumer la moindre faute qu’elle aurait soi-disant commise, ce silence peut durer très longtemps ; il faut préciser qu’il ne la dérange pas le moins du monde, et qu’elle est de toute façon bien trop bornée et fière pour le briser elle-même. Très terre-à-terre, elle a un esprit par certains côtés trop étriqué, arrêté sur sa personne. Le temps qu’elle passe plongée dans ses romans développe néanmoins peu à peu son imagination et sa manière de raisonner, et elle prend de plus en plus de plaisir à passer des heures dans la quiétude poussiéreuse de la bibliothèque. De par son caractère indépendant, elle s’habitue vite à la solitude, mais apprécie tout de même la compagnie de temps en temps dans la salle commune, même si elle n’y trouve pas énormément d’amis. A première vue en effet, et c’est souvent à cette vision que l’on s’arrête, elle parait être quelqu’un de décidément trop coincée, trop propre sur elle et qui se prend pour miss parfaite, ce qui agace beaucoup de ses camarades. Et Alyss, bien qu’égocentrique, se rend compte de toute cette indifférence qu’on lui réserve. Elle préférerait bien croire que c’est dû à une jalousie qu’on lui porterait, ce qui flatterait plutôt son ego, mais elle sait pertinemment que c’est son côté hautain qui ressort la plupart du temps aux yeux des gens ; de toute façon, elle traite ça avec classe, indifférence, et une pointe de cynisme. Il faut dire qu’elle prend un malin plaisir à balancer des phrases sèches, pleines de sarcasmes et de mépris pour se défendre, mais ça, c’est vraiment lorsqu’on la vexe, parce que la plupart du temps elle préfère ignorer les remarques et se draper dans toute sa dignité. Elle a beau dire que c’est pas grave, qu’elle se fiche de l’image qu’on a d’elle, les mots la touchent et finissent par la faire réfléchir et se remettre en question. Certaines personnes s’en rendent compte et l’apprécient malgré tout, parce qu’au fond, Alyss peut être une personne bien, attachante avec ses petits défauts qu’elle nie, ses tics et ses expressions pleines de suffisance. En fait, si on oublie son orgueil, elle est très intelligente, observatrice et sensible, ce qui fait d’elle une jeune fille plutôt charmante, voire même parfois agréable.
Enfin, si on lui apprenait l’autodérision, ce serait bien.


« The future never dies »
histoire ▲ contrôle du passé

On pourrait croire qu’elle se résume à un nom,
L’illustre nom de sa famille et maison.
Le mythe est lié au diadème,
Il est connu dans le monde entier ;
Véridique ou non, la légende raconte qu’il remonte à l’antiquité.
Antérieur au Ministère, à Gringots ou à Poudlard-même,
Né du rameau d’olivier
Dont le vent fait onduler les ailes ;
Eternel ?
Rien ne l’est, mise à part sa renommée.

On pourrait croire que son histoire se résume à un nom ; juste à quelques lettres, imprimées à l’encre noire sur son dossier scolaire, gravé en écriture dorée sur la façade d’un antique bâtiment : « Ollivander - Fabricants de baguettes magiques depuis 382 avant J.-C.».

Mais en vérité nous n’avons pas besoin de remonter si loin dans le temps.
Car qui ne connaît pas l’histoire des Ollivander ?

1995. Le début de la fin pour le monde sorcier.
Alyss naît un matin de Juin, alors que le printemps fleurit à peine. Grandie dans une prison dorée à l’écart des éclats du monde extérieur, elle ne reçoit qu’un vague écho de la clameur qui s’élève, et surtout ne comprend pas ce monde qui change autour d’elle et qui noircit derrière ses fenêtres. Elle perçoit seulement l’agitation de ses parents, leur inquiétude qu’elle cerne sans s’en rendre compte. Pourtant, ce dont elle se souvient, et ce qui la marquera pour toujours, c’est l’enlèvement de son grand-oncle, disparition brutale, inattendue, sur lequelle elle se questionnera pendant des années jusqu’à en saisir la portée ; cet enlèvement donc, du célèbre fabricant de baguettes. Ce n’est que bien plus tard qu’elle en apprend la véritable teneur et ses raisons, ce qui ne fait qu’augmenter cette sensation de malaise qu’elle ressent lorsqu’elle rencontre le regard de son parent … enlevé par des Mangemorts, il a du faire face au Lord lui-même ! Il faut dire qu’Alyss éprouve pour Garrick Ollivander une véritable admiration mêlée d’une timidité aux sources complexes, une chose rare chez elle et incompréhensible en apparence. C’est lui qui lui a remis sa baguette en personne, plutôt commune, mais extraordinaire aux yeux de sa petite-nièce. Ce jour est gravée dans sa mémoire et constitue sûrement le plus agréable de ses souvenirs avec lui. Elle ne le connait pas tellement bien, du moins pas autant qu’elle le voudrait, ses visites chez elle se faisant de plus en plus rares chaque année. Peut-être que le grand sorcier en a tout simplement assez du comportement de son neveu ; peut-être désapprouve-t-il les décisions drastiques prises par le Ministère qui l’emploie ? En tout cas cette froideur envers son père ne peut que rassurer Alyss, qui a de toute façon une piètre relation avec celui-ci. Gareth parait en effet mépriser sa fille depuis que celle-ci, en plus de ne pas être le digne héritier mâle qu’il attendait, a été envoyée à Serpentard alors que depuis une dizaine de générations tous les Ollivander faisaient honneur à la maison Serdaigle. Cruelle désillusion pour un père exigeant et attaché aux traditions ; aussi, peut-être est-ce pour cette raison qu’Alyss fait tous les efforts possibles pour passer une excellente scolarité, pour prouver qu’elle aurait tout aussi bien eu sa place chez les sages … mais le Choixpeau ne se trompe jamais, et quoi qu’elle fasse, elle restera toute sa vie une digne vipère. De plus, Garrick le lui a affirmé, n’ayant lui-même aucun préjugé, ayant de toute façon vendu des milliers de baguettes à des milliers de sorciers des quatre maisons. Depuis que cette conclusion s’est imposée à elle, au cours de sa quatrième année, la jeune fille se sent bien plus en harmonie avec sa maison et ceux qu’elle côtoie tous les jours, jusqu’à en finalement arriver à se sentir véritablement chez elle … à Poudlard, là où tout commence.
.


CONTRÔLE PARENTAL ▲ crédit icon © Sherlucky
Hi ! Alours, mon puf c’est Sherlucky mais on m’appelle généralement Lucky, et j’ai quinze ans. Je suis une grande fan d’HP depuis toute petite, ça fait un bout de temps que je cherchais un forum rpg sur cet univers, et c’est finalement Mocerinocéros qui m’a fait connaître ce forum, qui a l’air décidément très sympa ! Sinon irl je joue du piano et je monte à cheval, j’adore le caramel au beurre salé, la photographie, la culture anglaise, Sherlock Holmes (♥ !), The Beatles, LotR, et plein d’autres trucs trop cools. :D C’est tout ce que j’ai à dire pour le moment, the game is on !

tous droits réservés - fear control 2012



Dernière édition par Alyss C. Ollivander le Ven 8 Fév - 23:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Joseph Sterzbaum
Professeur,
Pouvoir à l'état pur.

avatar



❝ There's a point, far out there when the structures fail you, and the rules aren't weapons anymore ; they're shackles letting the bad guy get ahead. ❞

MESSAGES : 75
INSCRIPTION : 21/11/2012

ÂGE RPG : vingt-deux ans.
STAR : Joseph Gordon-Levitt.
PUF : Deshi.
COPYRIGHT : avatar (c) livanart ✎ gif (c) tumblr ✎ sign (c) tumblr + florence+the machine — spectrum.


MessageSujet: Re: ALYSS ♦ give me a sign, I wanna believe.   Sam 26 Jan - 19:21

Bienvenue sur le forum :21:

Je ne connais pas ton vava, mais quel joli minois que voilà, huhu :6:
Bon courage pour la suite de ta fiche, au plaisir de te retrouver en jeu :21:

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »




« why do we fall ? »
It is not the violence that sets men apart. It is the distance that he is prepared to go. We control the fear. But without the fear, we are all as good as dead.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheen J. Rapace
Serpentard,
Admin-geek à l'état pur.

avatar


Monsters are real, ghosts are real too
They live inside us, and sometimes, they win.

MESSAGES : 118
INSCRIPTION : 17/01/2013

ÂGE RPG : Dix-sept ans.
ANNÉE : Septième année.

STAR : Logan Lerman.
PUF : Greenleek.
COPYRIGHT : Ivy // Tumblr.


MessageSujet: Re: ALYSS ♦ give me a sign, I wanna believe.   Sam 26 Jan - 21:04

Bienvenue sur le fofo ! :62:
Si jamais tu as besoin d'aide ou des questions mpotte moi, et bon courage pour ta fiche miss ! Réserve moi un lien ! 8)

« ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ »